“Je n’ai jamais été si bouleversé au cinema,” Jean Cocteau...